Préface de Aider - Edgar Schein

Ayant initié auprès des éditions Dunod / InterEditions la publication en français du remarquable ouvrage de Edgar Schein, j'ai le privilège et l'immense responsabilité d'en écrire la préface. La voici. J'espère qu'elle donnera au plus grand nombre l'envie de lire ce livre si nécessaire. Si vous aimez, partagez. Ce livre a le potentiel d'améliorer de nombreuses existences. "Aider" sortira le 15 avril.

--

Cher lecteur, 

 Toutes mes félicitations, votre cheminement vous a conduit en un lieu rare et précieux. Vous avez entre les mains le premier livre traduit en langue française - depuis 1971 - d’un des plus grands penseurs de la relation d’aide appliquée aux organisations. Aussi étonnant que cela puisse paraitre,  Aider est le premier livre accessible en français sur ce concept clé d’Edgar Schein, la Process Consultation. Avec ce livre, les éditions Dunod, que je remercie d’avoir cru en l’importance de traduire ce livre, réparent une injustice criante et donnent enfin à un plus large public francophone l’accès aux travaux d’un auteur majeur au moment où, au sommet de son art, il est parvenu à formuler une synthèse de son oeuvre accessible à tous.

 Aider est un acte central, au coeur des relations et sociétés humaines. Parent / Enfant, Enseignant / Elève, Docteur / Patient, Manager / Collaborateur, Coach / Coaché… Sans aide, une civilisation n’est tout simplement pas concevable. Pourtant ses mécanismes intimes sont le plus souvent méconnus ! “Il y a de l’aide aidante et de l’aide qui ne l’est pas“ selon les mots limpides d'Edgar Schein. Nous l’avons tous vécu, il ne suffit malheureusement pas de vouloir aider pour y parvenir.

Ancien élève de Douglas McGregor, dont la théorie X vs Y reste une référence des plus actuelles, Schein a lui-même grandement formé la pensée de Peter Senge et de Otto Scharmer dont les travaux sur l'Organisation apprenante et le Théorie U sont incontournables. L'influence de Schein est immense. Il est mondialement reconnu, référencé et cité pour ses contributions et publications majeures dans les domaines du management, du leadership, de la culture organisationnelle et de la psychologie de la relation d’aide. Tout au long de sa brillante carrière, Edgar Schein a exploré, pratiqué et conceptualisé des domaines fondamentaux pour la réussite des hommes et des organisations. Comment mieux travailler ensemble ? Comment développer les organisations ? Comment réussir à aider l’autre ?

Dans ce livre, Edgar Schein poursuit une noble intention : rendre accessible au plus grand nombre la quintessence de l’approche qu’il a patiemment élaborée au fil de ses cinq décennies d’enseignement au M.I.T. et de pratique en tant que consultant pour les plus grandes organisations (DEC, HP, Apple, Procter & Gamble, Ciba Geigy…) : la Process Consultation, Conseil centré sur le processus, dont il posait les bases dès 1969.

"La meilleure manière d’aider une personne à apprendre n’est pas de lui dire quoi que ce soit mais de lui poser les bonnes questions et de la laisser trouver ses réponses“.

Lorsqu'aujourd'hui un coach choisit délibérément de concentrer son intervention sur le processus - comment les personnes agissent - en laissant à son client l'expertise sur le contenu - le quoi - sait-il qu'il doit cette distinction fondamentale à Edgar Schein ?

Qu'allez-vous découvrir dans ce livre ?

Une perspective unique, lucide et éclairée, sur l’art d’apporter ou demander une aide efficace, en situation professionnelle autant que dans la vie privée. Difficile de répondre à la question « Qui gagnerait à lire ce livre ?“ tant la relation d’aide est omniprésente et décisive dans toute relation humaine. C’est pourtant un acte éminemment difficile à réussir.

En effet, toute relation d’aide induit un déséquilibre. Le demandeur d’aide se place inconsciemment en position de dépendance, de faiblesse voire de défense. Celui qui apporte de l’aide au contraire se voit placé sur un piédestal, avec un pouvoir accru, source de potentielles résistances de la personne aidée. Comment ce pouvoir sera-t-il utilisé et perçu ? Comment réagissez-vous lorsque quelqu’un tente de vous changer ou de décider de votre action ? Que faites-vous lorsqu'on vous conseille une solution qui vous concerne, sans vous avoir associé à la réflexion ? Que ressentez-vous lorsqu'on vous réexplique comment accomplir une tâche alors que vous le savez déjà pertinemment, votre seule entrave étant votre motivation ? 

Schein clarifie ce qui se joue dans cette relation d’aide. En effet, lorsque nous apportons de l’aide, nous adoptons l’un des trois rôles possibles et complémentaires, sans avoir conscience des distinctions essentielles qu’ils induisent. L'Expert apporte à son client, qui en fait la demande, des connaissances ou des pratiques dont il sait avoir besoin. Le Docteur, lui, effectue un diagnostic du problème que le client est incapable de faire, puis prescrit une solution et parfois administre la cure. Le Process Consultant choisit lui de se concentrer sur l’interaction entre l’aidé et l’aidant pour créer les conditions d’une aide efficace. En spécifiant ce qu’est la Process Consultation Schein élabore et détaille nombre de postures, de manières d’interagir, de questionner ou de confronter tout en construisant une relation aidante. En particulier, le Process Consultant se préoccupera de rétablir une forme d’équilibre en considérant que l’aidé est l’expert de ses problèmes et de ses solutions, en le questionnant humblement pour favoriser une découverte complète de la situation, sans préjugés sur ce qu’il doit faire, en lui permettant de faire son propre diagnostic et in fine en le laissant libre de ses choix. N’est-ce pas là respecter le plus grand des pouvoirs ? Ce faisant, il préserve et développe l’estime de l’aidé et crée un espace sécurisé où la globalité de la situation et de ses conséquences, y compris émotionnelles, pourra être abordée et incluse dans le processus d’aide.

Il le souligne toutefois, chacun de ces rôles est utile et possède ses conditions de réussite. Une règle simple s’impose : toute relation d’aide se doit de commencer d’abord par le rôle de Process Consultant pour créer les conditions d'une acceptation mutuelle développée.

Après avoir établi les bases de la relation d’aide au niveau interpersonnel, Schein étend son apport au périmètre du collectif et de l’équipe en particulier. “La qualité du travail d’équipe dépend des relations d’aide mutuelles et réciproques entre toutes les personnes qui travaillent ensemble au sein d’un groupe“. Schein nous aide à comprendre ce que nous savons :  la capacité à s’entraider est centrale dans la réussite des groupes, au travers des feedbacks par exemple, dont Schein décrit très précisément les modalités de réussite. Quels bénéfices incommensurables si les entretiens annuel d’évaluation voyaient la mise en pratique de ces consignes ! Enfin, Schein boucle sa démonstration sur le rôle central de l’aide dans le leadership. “Bien que cela puisse paraître contre-intuitif de considérer ses subordonnés comme des clients qu’il faut aider à réussir dans leur poste, en fait, c’est la manière la plus appropriée de diriger une organisation.

Ces quelques lignes illustrent sommairement la richesse de la contribution majeure d'Edgar Schein. Elles montrent aussi, de manière plus ciblée, à quel point Schein a conceptualisé depuis cinquante années les fondations de ce que nous appelons aujourd’hui Coaching. Depuis Pasteur, l’on sait qu’il n’y a pas de génération spontanée. Les coachs francophones gagnent avec ce livre l’accès à l’un de leurs plus grands inspirateurs et maître. Qu’il est bon de retrouver ses origines !

Quant au public plus large, il gagne une voie efficace et éprouvée pour mieux aider et être aidé. 

Les livres de maturité des grands penseurs sont comme des vins d’exception bonifiés par l'oeuvre du temps et décantés avant d'être servis. Je vous souhaite une excellente dégustation pour de nouvelles relations d’aide plus efficaces et plus épanouissantes.

 

Olivier Piazza

Co-Directeur des D.U. Executive Coaching, Intelligence Collective & Management

Université de Cergy Pontoise

 

Posté par selfway le mars 5, 2015 à 11:26 PM | Préface de Aider - Edgar Schein | Commentaires (0)